LE TOURISME : UN Phénomène complexe

   Une complexité mal appréhendée :
-  au caractère transversal : activités directes, indirectes et                secteurs liés (BTP, commerce, artisanat, agriculture, etc.) 
-  en interrelation avec son environnement économique,                    politique, écologique, social, culturel, sociétal, etc.
-  15 branches professionnelles sur 8 métiers
-  avec un effet multiplicateur et structurant sous-estimé
-  pour des publics  très variés : toutes les tranches d'âge, les          catégories socio-professionnelles, les personnes en situation de    handicap.


   Une ambivalence à prendre en compte :
- pollueur et prédateur pour les milieux et les sociétés d’accueil       sous sa forme massive et incontrôlée 
- facteur de développement durable des territoires, de                     performance et de croissance économique, d'emploi qualifiés,      de valorisation du patrimoine sous conditions de maîtrise et         d’intégration de l’activité.

  De constantes mutations :
- évolutions et révolutions des pratiques (consommations plus       autonomes et responsables, marketing, produits,                            communication et commercialisation innovants)
- activité d’échange et de découverte qui est aussi une aventure      humaine, mêlant expériences et émotions.